AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I Dare You to Move [Eve & Tristan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enea P. Bennett

avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 25
Race : Humaine
Pouvoir : Celui de toujours tout compliquer
Avatar : Kristen Stewart
Date d'inscription : 17/01/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: Bou
• Avatar by: Mon amour de toujours et mon esclave sexuel préféré

MessageSujet: I Dare You to Move [Eve & Tristan]   Sam 18 Avr - 2:34

    (tristan viendra un peu plus tard xD)

    Si ça se faisait, Eve était une jeune fille tout à fait normale, et qui devait vraiment flipper quand à mon comportement plus qu'étrange. C'est vrai que si on m'avait fait ça à moi, je serais déjà partie en courant, serait tombée, me serait explosé la tête contre le pavé, et je serais déjà à l'hôpital. Ne riez pas, c'est le genre de choses qui peut très facilement m'arriver. Mes phrases suivantes n'eurent pas de réponse, ce qui eut le don de me déconcerter. Après tout, comment étais-je censée faire la conversation à une fille muette ? Plus les secondes avançaient, plus rares les gens se faisaient. En fait, cela avait le don de me paniquer quelque peu, étant donné que j'étais à moitié sur qu'il s'agissait d'une des tueuses de l'association ou un truc de ce genre, et que je n'étais pas censée la fréquenter, aussi mignonne soit elle. Mais bon, j'étais aussi à moitié sure qu'elle n'était qu'une humaine très pâle. Alors, je pouvais toujours lui mettre un pistolet sur la tempe histoire de voir si elle m'avouerait tout de suite qui elle était, mais je n'étais pas sure que ma technique soit très efficace. Après tout, je n'avais pas de pistolet, je ne savais pas non plus m'en servir, et puis je me blesserais surement moi même avec avant d'avoir trouvé le moyen de lui coller à la tempe. Et si elle était normale, je lui ferais peur pour rien. Si elle ne l'était pas, elle pouvait toujours sortir son arme et me tuer avant que je puisse esquisser le moindre geste suspect .. Ça n'allait pas du tout tout ça, pas du tout du tout.

    « Ah oui ? C'est..étrange »

    Même moi qui étais vraiment nulle pour mentir, je pouvais voir qu'elle n'avait pas vraiment un air convaincu. Peut-être qu'il y habitait en fait, qu'elle me mentait, ou qu'elle y était juste passée pour voir quelques unes de ses connaissances de .. l'association. Je ne trouvais pas vraiment comment l'appeler autrement pour le moment.

    « moi je songe à prendre une chambre à l'hôtel, parce que je compte rester un peu plus longtemps que prévu.. Je loge en ce moment chez une famille que je connais depuis peu mais je compte pas squatter trop chez eux, les pauvres ! »

    Je lui jetai un regard suspicieux. Donc elle songeait vraiment à prendre une chambre d'hôtel, hein ? Je ne savais trop quoi penser. J'avais vraiment l'impression qu'elle me roulait dans la farine mais j'étais assez nulle pour le savoir ou pas, et puis ses explications étaient assez étranges et confuses. Peut-être qu'elle improvisait. Son comportement ne ressemblait pas du tout aux autres anges, ce qui était assez énervant pour moi même qui ne faisait que douter tout le temps.

    « L'hôtel est sympa ? Il reste des chambres tu crois ? »

    « L'hôtel est .. comme un hôtel normal, quoi. Je pense que la plupart des gens qui sont là bas y habitent véritablement, enfin il me semble .. Et puis s'il reste des chambres, je n'en sais rien. Ce n'est pas le genre de trucs sur lequel je me renseigne .. »

    De toute façon, si elle venait habiter à l'hôtel, j'aurais confirmation. Si elle venait habiter au premier étage, elle était aussi normale qu'Evan et moi. Les étages au dessus, je savais pas trop. Et le dernier étage, comme Aidan, Summer, James et d'autres, c'était bien là où je la voyais. Et où elle était je supposais obligée d'aller si elle faisait vraiment partie de cette association. Bien vite, nous arrivâmes à l'ancienne ville, et je ne savais pas trop ce que j'étais supposée dire. Mes connaissances de la région ne suffisaient pas à me transformer en guide touristique, et je ne voyais pas de sujet de conversation. Je sortais alors la première chose qui me passait par l'esprit.

    « Tu as faim ? Tu as soif ? »

    C'est vrai que mon sac à dos était toujours rempli de tas de choses, dont de l'eau et plein de gâteaux. Parce que j'étais le père Noël, ou Mary Poppins, selon les versions. J'enlevais les bretelles et ouvrais le sac pour en sortir une bouteille d'eau que je lui tendais, et des gâteaux que je lui proposais, pour qu'elle choisisse celui qui lui plairait le plus. Quand à moi, j'ouvrais une bouteille et en avalait goulument le contenu. J'avais la gorge sèche à force de parler, je n'avais pas du tout l'habitude.

    « Tu es déjà entrée dans les maisons, pour voir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve P. Leigh

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 23
Race : Immortelle
Pouvoir : Contrôle des mouvements
Avatar : Natalie Portman
Date d'inscription : 27/02/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: Saturne
• Avatar by:

MessageSujet: Re: I Dare You to Move [Eve & Tristan]   Dim 19 Avr - 1:03

«L'hôtel est .. comme un hôtel normal, quoi. Je pense que la plupart des gens qui sont là bas y habitent véritablement, enfin il me semble .. Et puis s'il reste des chambres, je n'en sais rien. Ce n'est pas le genre de trucs sur lequel je me renseigne .. »

Bon, l'hôtel semblait normal. Eve avait l'étrange impression qu'il y avait quelque chose de plus, dans cette ville, quelque chose d'étrange, comme si toutes les expériences s'étaient réunies ici, à La Crosse. Soudain, l'immortelle songea à quelque chose : Enea était-elle au courant de ce qui se passait dans cette ville ?
Eve décida de se rendre au fameux hôtel directement après leur promenade. Promenade qui pourrait bien tourner au massacre si elle ne réagissait pas maintenant. Elle aurait voulu répondre, mais elle en était tout simplement incapable. En effet, sa gorge la brûlait de plus en plus, et même cesser de respirer ne suffisait pas à oublier l'odeur de l'humaine. Heureusement, Enea ne semblait pas avoir remarqué l'indisposition de la jeune femme, car elle proposa d'un ton léger :

« Tu as faim ? Tu as soif ? »

Faim, non. Soif ... oui, malheureusement. Mais Enea ne parlait évidemment pas de la même soif qu'Eve. L’humaine ouvrit son sac à dos et en sortit deux bouteilles ainsi qu'une une boite de gâteaux. L' immortelle se mordit inconsciemment la lèvre. Elle hésitait : elle n'avait jamais bu ou mangé de la nourriture humaine auparavant. D'un côté, sa curiosité dévorante la poussait à essayer, et, ainsi, elle serait sûre qu'Enea ne soupçonnerait rien. D'un autre côté... La jeune vampire n'avait aucune idée des effets que ces alimentaires pourraient avoir sur elle, ou du goût qu'ils avaient. Enea ouvrit une bouteille et en bu tout le contenu, sous les yeux ronds d'Eve. Celle-ci pria pour que sa nouvelle amie, si on pouvait parler ainsi d'Enea, ne remarque rien. Son ahurissement n'était évidemment pas justifié : boire était si... naturel pour un humain, que Eve se demandait pourquoi cela l'hypnotisait autant. Elle avait pourtant déjà vu des humains le faire, mais, là, ça semblait si différent...
La brune tendit ensuite à l'immortelle de l'eau et des gâteaux. Eve réfléchit à toute vitesse, et se risqua à accepter les aliments. Elle parvint à la remercier d'un sourire, et à articuler un timide "Merci". Elle retira le bouchon de la bouteille et porta le goulot à ses lèvres. Eve en avala une gorgée. Mais comment les humains pouvaient boire ce truc ? Ça avait un goût immonde... Terreux. Elle se surprit soudain à éprouver de la pitié... Se nourrir de ça chaque jour... Elle en aurait été incapable. Mais contre toute attente, l'eau froide apaisa quelques secondes la chaleur incandescente de sa gorge, avant de reprendre, plus forte que jamais. La jeune femme garda la boite de gâteaux dans sa main, par peur de tout recracher si elle en mangeait un morceau et espérait pour que Enea ne remarque rien.

« Tu es déjà entrée dans les maisons, pour voir ? »


Enea avait recommencé à parler, et sa question était étrange... Eve se sentait de plus en plus coupable de la laisser discuter ainsi, presque seule, mais elle n'avait pas le choix. Parler reviendrait à devoir respirer, et respirer reviendrait à la tuer. L'immortelle détourna donc la tête, inspira une petite quantité d'air, toujours aussi parfumé de cette odeur appétissante, et répondit :

«Visiter les maisons ? Pas vraiment... »

Elle avait prononcé les mots à une vitesse incroyable, comme si sa vie en dépendait. Eve aurait voulu ajouter quelque chose, mais n'avait pas le contrôle nécessaire. Elle aurait dû se nourrir avant... Elle pensa à l'idée de proposer à Enea de changer d'endroit. Un café, par exemple ? Même si elle devait avaler toute une tasse de café parfum terre, elle pourrait au moins parler et, surtout, respirer convenablement. Elle renonça, se rappelant que c'était le choix d'Enea, et qu'elle n'accepterait peut-être que par politesse sa proposition...
Eve se plongea dans l'admiration de l'architecture des environs. Elle aurait fait n'importe quoi pour éviter de regarder Enea, ou de songer à elle.
Mais... Au fond, si l'immortelle attaquait l'humaine, quelles en seraient les conséquences ? Elle l'avait déjà fait auparavant, et le referait sûrement un jour... De plus, vu sa maladresse, Enea n'avait pas besoin d'Eve pour mourir jeune... La jeune femme se surprit à échafauder tout un plan pour faire passer le meurtre en accident... Ou pourrait-elle l'abandonner dans le Mississipi, ou bien en pleine forêt... Les possibilités étaient vastes, et toutes possibles. Eve observait discrètement sa victime éventuelle du coin de l'oeil. Pour le moment, elle semblait n'avoir rien remarqué d'anormal... L'instant était parfait, peut-être trop d'ailleurs.
La jeune vampire commença à jouer avec sa bouteille d'un air innocent, encore hésitante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enea P. Bennett

avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 25
Race : Humaine
Pouvoir : Celui de toujours tout compliquer
Avatar : Kristen Stewart
Date d'inscription : 17/01/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: Bou
• Avatar by: Mon amour de toujours et mon esclave sexuel préféré

MessageSujet: Re: I Dare You to Move [Eve & Tristan]   Lun 20 Avr - 13:46

    L'effet escompté par ma petite distribution d'eau et de nourriture n'arriva pas. Moi qui était habituée à m'attirer des sourires et des remerciements, Eve ne pipa mot et je fus vexée. Ou en tout cas, je n'entendais pas le timide merci qu'elle avait prononcé. Néanmoins, je restais silencieuse, tandis qu'elle prenait une bouteille d'eau et un paquet sans être réellement excitée. Si elle n'avait pas faim, elle n'avait qu'à le dire, non ? C'était plus agréable pour moi que de la regarder se comporter de façon aussi étrange. Peut-être que dans l'Iowa, il ne mangeaient pas la même sorte de choses, ou je ne savais quoi. Peut-être qu'elle se nourrissait de soda aussi et qu'elle n'aimait pas le goût de l'eau, à l'opposé exact de moi même. Je ne savais que penser, et lui lançais un regard intrigué, tandis que j'attendais de voir sa réaction lorsqu'elle allait avaler l'une des deux choses qu'elle tenait en main. Décidément, je ne pouvais pas vraiment assurer que j'aimais Eve ou que je ne l'aimais pas, qu'elle était une de ceux du quatrième étage ou pas, si elle mentait ou pas .. Tout était très confus à l'intérieur de ma tête, et je serais volontiers rentrée à l'hôtel pour m'affaler sur mon lit. Elle but quelques gorgées tout au plus et ne paraissait pas extrêmement ravie, et c'était à peine si elle lançait un regard à la boite qu'elle tenait en mains. Si j'étais complètement nulle pour repérer les fluctuations de ton dans les paroles des autres, je savais observer, ce qui pouvait la plupart du temps m'être problématique. Je me vexais moi même pour rien, et en devenais paranoïaque. Quelque chose qui me rendait paranoïaque également, mais qui n'était pas dans ce registre, était le fait qu'elle me semblait parler de moins en moins .. Ce qui était assez problématique pour moi, qui m'efforçai de faire la conversation pour .. Bon d'accord, un but assez égoïste, en apprendre plus. Un voyage silencieux m'aurait suffit, mais il ne fallait pas perdre du temps, non ? Et puis j'aimais bien parler avec Eve. Elle hésitait comme je pouvais le faire, et me semblais amusante.

    «Visiter les maisons ? Pas vraiment... »

    Phrase courte, qui ne m'aidait pas vraiment à faire la conversation. Soit, si elle voulait se taire pour le moment, c'est qu'elle devait avoir une bonne raison, et je choisissais d'économiser mes mots pour le moment. Les vraies questions arriveraient un peu plus tard, surement quand elle m'aurait fait .. Un peu plus confiance ? Était-ce possible ? Je me posais la question en silence. Je n'aurais pu me poser la question à moi même à propos d'elle, car cela aurait amené une grande réflexion qui n'arriverait au final à rien. Car il semblait que c'était ce que je m'évertuais à faire chaque jour. En plus de ça, elle avait prononcé les mots à une vitesse impressionnante et je m'étonnais qu'elle n'ait même pas buté sur les mots. Cela m'intriguait, pourquoi était-elle si pressée ? Elle avait bien dit que ça ne la dérangeait pas de passer l'après midi avec moi .. Enfin, autant que je m'en souvienne, et ma mémoire me faisait souvent défaut. Alors qu'elle semblait éviter mon regard, j'en faisais de même et observais les maisons aux alentours. J'aurais pu m'intéresser plus à leur architecture, mais mon esprit était rempli de questions à cause de cette demoiselle, qui commençait déjà à .. m'agacer. Beaucoup de personnes semblaient m'agacer ces temps-ci, et c'était pour me déplaire. Puisque je ne savais pas tellement que faire, je m'approchais d'une des anciennes maisons, appuyais sur la poignée pour voir si la porte était ouverte, et la poussais. Un grincement retentit, et je jetais un regard vers Eve avec un petit sourire aux lèvres.

    « Ça te dirait de rentrer ? Je ne l'ai jamais fait, c'est vrai que toute seule c'est un peu effrayant, mais si tu viens avec moi, cela me ferait plaisir .. »

    Au pire, je pouvais toujours l'enfermer dans une pièce à l'intérieur pour la forcer à me dire plein de trucs sans qu'elle puisse rien y faire. Avec un air malicieux, je posais un premier pied à l'intérieur ce qui fit grincer le plancher, et craignais une seconde que le sol s'effondre sous moi. Je mettais l'autre, et finalement avançais à l'intérieur. On y voyait pas grand chose, les rideaux étaient tous tirés, mais la poussière arriva directement jusqu'à mon nez et me fit éternuer cinq fois de suite. Je n'osais inspecter les toiles d'araignée qui devaient se trouver dans tous les coins, et il ne fallait surtout pas que je balade mon doigt sur les murs sauf si je voulais courir le risque de le retrouver noir. En fait, ça faisait un peu comme dans les films d'horreur. Sauf que la maison n'était pas vraiment en mauvais état, juste qu'on y avait pas fait le ménage depuis longtemps .. J'imaginais que le mobilier devait être impressionnant. Je ne savais pas vraiment si Eve m'avait suivi ou non, mais je parlais comme si elle était là.

    « Waw, c'est beaucoup plus impressionnant que je l'aurais imaginé .. »

    Je faisais quelques pas en avant. Le silence était complet, entrecoupé par endroits par les grincements. Magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve P. Leigh

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 23
Race : Immortelle
Pouvoir : Contrôle des mouvements
Avatar : Natalie Portman
Date d'inscription : 27/02/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: Saturne
• Avatar by:

MessageSujet: Re: I Dare You to Move [Eve & Tristan]   Mer 22 Avr - 4:20

Eve espérait intérieurement qu’Enea n’avait pas remarqué son absence d’alimentation, mais elle n’avait pas d’autre choix. Ne pas manger était toujours plus poli que de ne pas digérer la nourriture si généreusement offerte… A une inconnue, en plus. Enfin, à l’instant présent, le fait de ne pas avoir consommé ce que son amie lui avait proposé n’était pas le problème majeur de l’immortelle. En effet, le fait que l’amie en question serait ce qu’Eve consommerait était légèrement plus grave. Celle-ci ne pouvait pas s’empêcher de l’observer du coin de l’œil, bien qu’elle faisait semblait de se plonger dans l’architecture à l’aspect si passionnant…
La brune repassa en vue toute les techniques dont elle avait entendu parler pour garder un contrôle plus ou moins parfait : cesser de respirer, penser au goût infâme du sang d’animal, songer à toute la vie, les proches ou le futur de la personne si désirée… Mais tout cela n’était que des choses inutiles, car rien ni personne ne pouvait changer ce qu’elle avait en tête à ce moment précis.
Soudain, Enea s’éloigna d’Eve. Et, évidemment, la brûlure dans la gorge de l’immortelle s’apaisa. L’humaine s’approcha d’une maison, tandis que la jeune vampire la regardait, les yeux ronds et interrogateurs. Elle posa sa main sur la poignée, la tourna, non sans un grincement désagréable, et poussa la porte. Enea jeta à sa camarade un regard malicieux, qui résumait toutes ses intentions et ses pensées. Elle jugea néanmoins bon de le traduire en mots, bien plus concrets qu’une simple lueur dans les yeux :

« Ça te dirait de rentrer ? Je ne l'ai jamais fait, c'est vrai que toute seule c'est un peu effrayant, mais si tu viens avec moi, cela me ferait plaisir .. »

Eve, de nature plutôt curieuse et aventurière, aurait tout de suite accepté dans toute autre circonstance, mais … là … c’était si … différent ? Comme cette vieille baraque, pourtant d’apparence si simple lui donnait envie … juste histoire de s’amuser un peu !
Sa raison lui aurait interdit de pénétrer à l’intérieur, mais l’immortelle décida qu’elle avait bien trop écouté sa raison et sa conscience ces derniers temps, et affirma d’une voix réjouie, à une vitesse toujours aussi impressionnante :

« Ouais ! Pourquoi pas ? Ca peut être marrant… »

Elle s'efforçait d'être le plus aimable possible aux moments où elle s'autorisait à parler, histoire de rattraper ses longs silences. Eve lui retourna son sourire, et la laissa entrer, profitant de ses derniers instants de paix provoqués par l’éloignement d’Enea. Ou, plutôt, de son parfum. Sucré, un peu floral, si subtil et délicat…
Sa nouvelle amie était déjà rentrée. Apparemment, il n’y avait rien à craindre. A part les grincements du parquet, rien. Aucun bruit. De toute façon, qu’aurait pu craindre un vampire ? Après tout…les lieux lugubres et sombres n’étaient pas leurs habitats de prédilection ? Personnellement, Eve n’avait jamais mit les pieds dans un putride cimetière. Trop cliché, d’après elle. Louis et Lestat devenaient démodés, même si la brune avait une certaine préférence pour le premier des deux… Soudain, une voix à présent familière brisa le silence presque religieux :

« Waw, c'est beaucoup plus impressionnant que je l'aurais imaginé .. »

L’immortelle entra à son tour. Le décor était effectivement assez fantomatique. Sombre et poussiéreuse, la pièce semblait être devenue le repère des araignées de la ville entière. Eve se risqua à inspirer une bouffée d’air : il sentait tellement l’humidité, la moisissure et la poussière que l’odeur délicieuse d’Enea semblait atténuée. Finalement, explorer la bâtisse n’était pas une mauvaise idée… Satisfaite, Eve progressa jusqu’au centre de la salle, scruta quelques secondes le plafond, avant de déclarer, un sourire un peu espiègle aux lèvres, semblable à celui de son amie quelques minutes plus tôt :

« On monte ? Les anciennes chambres sont sûrement au premier..»

Elle se dirigea vers l’escalier, avant d’ajouter :

«Hum, l’escalier n’a pas l’air super solide, mais si on y va chacune notre tour, il devrait tenir le coup… »

La brune se retourna vers Enea, qui n’avait toujours rien répondu, comme surprise qu’Eve ait enfin retrouvé l’usage de la parole. Au fond, elle n’avait pas tort, et l’immortelle ne pouvait pas lui en vouloir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I Dare You to Move [Eve & Tristan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I Dare You to Move [Eve & Tristan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Départ officiel] Tristan Mbongo
» Tristan Underwood
» [Ex] Tristan M'Bongo (fin de carrière)
» steack de requin
» !!! BIG NEWS !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE OUT ALL THE REST :: •• La Crosse •• :: • Ancienne ville •-
Sauter vers: