AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cruelle solitude. - PV Summer

Aller en bas 
AuteurMessage
Kelsey.H Marshall

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 27
Race : Immortel
Pouvoir : Pyrokinesiste
Avatar : Ashley Greene
Date d'inscription : 27/04/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: Dream, Kikri ect...
• Avatar by: (c)

MessageSujet: Cruelle solitude. - PV Summer   Sam 2 Mai - 0:02





    Et encore une matinée. Encore une matinée où j'allais rester seule, allongée sur mon lit et rêvant à des vies meilleures, accessoirement accompagnée d'un livre et de mon baladeur CD. Je me roulais sur mon lit, grommelant et ramenant ma couverture sur ma peau blême. Il y avait des secondes où j'essayais d’écouter le chant des oiseaux, d'autres où je pensais, d'autres où je rêvais, d'autres où je marchais sans but dans la grande chambre commune. Je prenais l’oreiller de ma sœur et y respirais son odeur sans vraiment savoir pourquoi, peut t’être pace que j’étais folle ou peut t’être parce qu’elle me manquait. En effet, elle était partit quelques jours au Canada, pour affaires avait telle dit, pourtant au fond de moi je savais très bien que ce n’était pas cela qui l’avait poussé à partir si rapidement alors que nous rentrions du lycée. Je soupirais bruyamment et claquer des doigts pour faire apparaitre une petite flammèche rouge éclatante. Dans un sens j’étais déçue de ne pas ressentir la douleur qui aurait brûlé mon doigt, franchement pourquoi fallait t-il que je sois un vampire ! Pas que je m’en plaigne mais bon, en ce jour où j’étais de mauvaise humeur c’était exaspérant. Si j'avais était une humaine, j’aurais surement appelée mes amies et nous serions allées faire du. shopping, mais premièrement, je n’étais pas humaine, et deuxièmement je n’avais que très peu d’amies. Puis, parce qu'il fallait bien le faire, je me levais et ouvrais les rideaux. Les nuages étaient au rendez vous, pas l’ombre d’un rayon de soleil, seulement des nuages gris remplit de pluie. D’un côté c’était bien, je n’aurais pas a me cacher, de l’autre c’était affreux car la pluie avait le don de me déprimé. Je restais quelques secondes appuyée contre la baie vitrée puis je me dirigeai vers la salle de bain, une bonne douce ne me ferait aucun mal. L’eau qui coula sur mon corps blanc me détendit et toute ma mauvaise humeur disparut comme absorbée par l’eau que j’avais mise glacée. Plus tard je ressortais, enroulée dans une petite serviette noire. Mon premier geste fut d’extirper mon portable de la poche de ma veste de la veille, restée sur le sol. Je cherchais à voir si Taylor m’avais envoyé un message mais rien. Lassé je jetais l’objet sur le lit et rangeais mon pyjama. Je haïssais le weekend end. Je m'ennuyais horriblement, et je n'avais toujours pas eu le courage de partir chasser bien que ma soif soit présente et presque douloureuse. Je n’avais pas envie d’être seule dans une forêt, quoiqu’aucun humain ne sorte dehors par ce temps à moins d’avoir envie de chopper une pneumonie. Je réfléchissais un moment et reprenais mon mobile cherchant dans le répertoire un numéro bien particulier : celui de Summer. J'avalais une goulée d'air inutile et me laissais tomber sur mon lit à nouveau. Je restais dessus, et taper un bref sms : Coucou je vais chasser, tu me rejoins ? Pas besoin d’en dire plus, je savais qu’elle viendrait, c’était une intuition – que j’espérais bonne, la solitude très peu pour moi -. J’aimais bien cette fille, on avait pleins de points en commun ce qui facilitait notre entente. J’aimais aussi – et surtout – la provoquer, non par verbalement mais physiquement. Pas besoin de grand-chose, j’étais déjà jolie suffisait que je me mette en valeur. Je n’attendis pas de réponse et m’occuper plutôt de mes vêtements. J’optais pour un jean taille basse et une chemise noire, en chaussures une paire de talons noirs ferai l’affaire. Pas de veste, je n’en avais pas besoin puisque je ne ressentais pas le froid. Je prenais un haut de rechange au cas où pendant la chasse je me salirais puis passais un rapide coup de brosse sur mes cheveux.

    Un peu plus tard j’étais dehors, arpentant les rues sales qui me mènerait jusqu’au mon lieu de déjeuner. Quand j’arrivais enfin dans le foret, je retirais mes talons, les posais prés d’un rocher et m’élançais dans un arbre. Je restais assise un instant sur une branche, reniflant l’air. Il y flottait de délicieuse odeur, ruisseau, fruits, pierres, eau douce, oiseaux, cervidés, canidés, félidés, tous ces fumets me donnaient faim. Je recherchais cependant une proie plus conséquente, un ours. Ils étaient beaucoup plus marrants à chasser que les biches ou les élans. Il me fallut que quelques minutes pour en repéré un, une fois cela fait je bondissais de branche en branche a la recherche de mon repas. Ce fut rapide, je me mettais sur une branche basse à dessus de lui et me jetais dessus pour l’achever. J’étais agenouillée confortablement dans l’herbe, insouciante, les yeux fermés. Mes longs doigts blancs caressaient lentement la fourrure brune de l’ours que je venais de tuer. Le goût rance de son sang envahissait toujours ma bouche, je m’essuyais le coin des lèvres et souriais. Je relevais la tête et soupirais avant de me relever. Je retournais lentement vers la rivière à proximité, laissant derrière moi l’ours mort, puis je m’asseyais. Un instant je trempais mes pieds nus dans l’eau, tout en murmurrant une chanson. J’attendais patiemment l’arrivée de mon ami, rassasiée. J’avais était très propre, aucune tache de sang sur mes vêtements, pas même sur mes mains, seulement sur mes lèvres. J’irais brûler le cadavre plus tard, pour l’instant je voulais me détendre. Battant délicatement des jambes dans l’eau, je fermais les yeux et m’étendais dans l’herbe en fredonnant innocemment. Un sourire malicieux vient se placer sur mes lèvres tandis que j’écoutais les bruits autour de moi. Je n’étais plus seule, une personne approchais de moi a pas lents, je reconnus a son odeur délicate la belle Summer. Je souriais de plus belle et rouvrais les yeux, me penchant pour caresser la surface de l’eau. «Summer, je savais bien que tu viendrais. » Je fus sur mes pieds en quelques secondes. D’un pas de danse contrôlé je me retrouvais devant la vampire blonde. Je lui servais mon plus beau sourire et reprenais un air malicieux. Je l’observais quelques secondes puis osais lui donner un baiser tendre sur la joue en me mettant sur la pointe des pieds – elle était plus grande que mon petit mètre 66 -. Je lui prenais ensuite la main et glissais mon autre main sur ses hanches de maniére provocatrice. « Je suis heureuse de te voir, je me sentais seule. Oh mais je parle , je parle mais j'oublie la politesse, comment va tu ? » Je me retrouvais dans une position assez chouette, mon visage était juste à quelques centimétres du sien, ma main droite tenait la sienne et ma main gauche caresser ses hanches du bout des doigts. A quel jeu dangeureux étais-je en train de jouer ? Je la provoquais en éspérant qu'elle me réponde et cherchis un moyen de la destabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer D. Jackson

avatar

Féminin Nombre de messages : 344
Age : 25
Race : Immortelle.
Pouvoir : Instinc animal. *
Avatar : Scarlett Jonhansson
Date d'inscription : 20/01/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: _ Say'.
• Avatar by: _ Adjan (L)

MessageSujet: Re: Cruelle solitude. - PV Summer   Sam 30 Mai - 16:46

    Aujourd'hui était un jour de week-end. Debout et immobile, figée en plein milieu de ma chambre d'hôtel, je serrais les poings de dépits. Je commençais à haïr les jours de congés, et je savais très bien pourquoi. C'est d'ailleurs justement de savoir pourquoi qui me mettait en rogne. Comme le souvenir de ce que j'avais fait cette nuit. Ce n'était pas .. naturel. J'étais un monstre. Un vampire. Un buveur de sang. Alors pourquoi avais-je tenté l'expérience que m'avait relatée Aidan ? Pourquoi l'avais-je suivis apr!s les cours pour l'observer ? C'était pitoyable.

    U_C Je suis franchement désolée du retard de ma réponse .. (L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-0uh.skyrock.com
 
Cruelle solitude. - PV Summer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Columbus Summer Camp
» [2007 NBA Summer League] Les joueurs de ProA (MAJ)
» Solitude sur la Castraise
» Un Moment de Grande Solitude...La validation de l'inventaire !.
» [NBA SUMMER LEAGUE 2009] Les ex de ProA en ligue d'été !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE OUT ALL THE REST :: •• Hors de La Crosse •• :: • Forêt •-
Sauter vers: