AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You Can't Die [Enea et William]

Aller en bas 
AuteurMessage
Samuela H. Panamee

avatar

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 27
Race : Hybride
Pouvoir : Transformation en Pygargue à tête blanche
Avatar : Anne Hathaway
Date d'inscription : 09/04/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: Dori
• Avatar by: Summer

MessageSujet: You Can't Die [Enea et William]   Ven 1 Mai - 3:00

Max s'en voulait terriblement. Pourtant, elle savait à quoi s'en tenir. Elle n'aurait jamais dut en parler à William, tout cela ne serait pas arrivé. Elle ne serait pas dans une ambulance à attendre de savoir si il allait vivre ou mourir. Les ambulanciers s'activaient tellement autour du jeune homme que cela lui faisait froid dans le dos. Ils lui donnaient l'impression de s'affairer autour d'un blessé très grave. Elle ne s'était pas acharné sur lui à se point, si? En tout cas, les ambulanciers lui donnaient cette impression. L'un d'entre eux avait eux la gentillesse de s'occuper un petit peu d'elle avant de retourner auprès de William. Elle était donc avec une grande blouse blanche par dessus la veste de William, seul habit lui appartenant non taché de sang. Le trajet vers l'hôpital lui parut durer une éternité. Mais ils finirent par y arrivé. Max fut un peu laissé pendant quelques secondes avant qu'une des infirmières des urgence ne viennent vers elle pour la rassurer: c'était un bon hôpital, on allait bien s'occuper de lui, bla bla bla... En tout cas, on avait dors et déjà attribué une chambre à William. Max eut la possibilité de s'y rendre. Maintenant, elle attendait impatiemment qu'on daigne bien lui rendre son meilleur ami dans un meilleur état que celui où elle venait de le mettre. La gentille infirmière était venu lui apporter des vêtements et la réconforter: elle se faisait son idée sur les évènements qui venaient de se passer et c'était très bien. Max préférait qu'elle pense que William l'avait sauvé d'un viole plutôt qu'elle sache que c'était elle qui l'avait mis dans cet état. Après avoir pris une bonne douche, Max regarda les vêtements que l'infirmière lui avait apporté. Ce n'était pas dans ses habitudes de se plaindre mais ces vêtements faisaient trop... femme. Les vêtements se composaient d'une longue jupe en soie blanche et d'un chemisier assortit. C'était trop blanc, trop pur pour la jeune femme, qui était plutôt habitué aux longs vêtements noirs qu'elle portait d'ordinaire. Mais elle devait s'en contenter. Alors qu'elle s'habillait, elle entendit un bruit dans la pièce adjacente. Ce dépêchant de finir de s'habiller, elle sortit de la petite salle de bain pour voire que les infirmiers avaient finis par ramener William... Mais il ressemblait plus à une momie qu'au William qu'elle connaissait. Son épaule gauche était bandé ainsi que son crâne et elle ne voyait même pas ses côtes. Enfin, il était en vie, c'était le principal. La jeune hybride rapprocha un siège du lit du jeune homme et lui prit délicatement la main. Lui en voudrait il de l'avoir attaquer? Lui pardonnerait il? Autant de questions qui resteraient sans réponses tant que William ne serait pas réveiller. Trop occupé à s'inquiéter pour William, elle ne sentit pas la fatigue l'envahir et finir par l'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemforadream.forumactif.org/index.htm
William A. MacCarthy

avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 25
Race : Hybride
Pouvoir : transformation en tigre de Sibérie
Avatar : Garrett Hedlund
Date d'inscription : 12/04/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: Wellan
• Avatar by:

MessageSujet: Re: You Can't Die [Enea et William]   Sam 2 Mai - 0:56

Le jeune hybride fut transporter dans une salle dans laquelle on le soigna. On lui pansa ses plaies, les recousit et les banda. Etant donné qu’il avait reçu un choc à la tête, on lui passa un scanner pour être sur qu’il n’y avait aucune hémorragie interne ou fracture du crane. Quand enfin les médecins eurent fini avec lui, il dirent aux infirmiers de l’emmener dans la chambre qu’on lui avait destinée. Avec la dose de morphine qui lui avait été donnée, il allait certainement rester inconscient encore un moment. Les médecins lui en avait administré beaucoup car les blessures étaient graves et William devait réellement souffrir. D’ailleurs, il ne s’éveillait déjà plus quand ils étaient arrivés à l’hôpital. Signe que la douleur devait être atroce.

Ce n’est qu’après une longue heure passait dans la chambre que Will se réveilla. Il reprit peu à peu conscience et se sentit tout endormi. Tout son corps était lourd et il n’arrivait pas à bouger. Pourtant il resta calme, chose étonnante, ce devait être un des effets de la morphine car il avait un mal fou à être cohérent. Une minute passa, il reprit peu à peu ses esprits. Il avait de nouveau des sensations. Il entendait le bruit d’un monitoring et il sentit dan sa main quelque chose de chaud. Pourtant il n’arrivait pas à bouger ses doigts, pas encore. Le réveil était long, trop long. Ses sens lui revenaient petit à petit. La pièce avait une odeur étrange, elle sentait la javel et puis il y avait d’autres odeurs qui se mélangeaient avec celle ci, mais il n’arrivait pas à les identifier. Avec un peu de temps, il s’aperçut que les ‘bip’ n’étaient pas le seul bruit. Il y avait aussi des bruits de pas, mais très étouffés, comme s’ils étaient derrière un mur pas très isolant. Encore un peu après, il put distinguer le son d’une respiration qui n’était pas la sienne. Dans sa main il se rendit compte qu’il tenait la main de quelqu’un, c’était une peau douce et chaude, rassurante dans ce monde noir dans lequel il était plongé. Les couvertures grattées et étaient loin d’être agréables. Enfin il put ouvrir les yeux. La pièce était assez sombre et il put ainsi s’habituer plus vite que s’il y avait eut une lumière vive. Il cligna plusieurs fois des paupières et quand sa vue devint nette, il put voir ou il se trouver. Une chambre d’hôpital, les murs étaient clairs et il n’y avait qu’une faible lumière venait d’au dessus de lui. William tourna la tête pour voir qui était à son chevet et constata qu’il s’agissait de Max. peu à peu il se souvint de ce qui c’était passé la veille, mais le tout n’était que des bribes d’images qui n’avaient pas beaucoup de sens. Il se souvenait surtout d’un léopard lui sauta dessus et de Max qui était avant dans ses bras. Cela avait un lien, il le savait, mais pour le moment tout était trop mélangé ! Will resta immobile, ses forces n’étaient pas récupérées, loin de là. Il était faible et le fait de réfléchir ne l’aidait pas.

Quand il se souvint enfin de se qu’il s’était passé, il ferma les yeux et soupira. Il se doutait que Max s’en voulait pour ce qu’elle avait fait, mais lui ne lui en voulait pas. Il comprenait tout ce qui avait eut lieu et savait aussi que contrôler un léopard était tout aussi difficile que contrôler un tigre. Il ouvrit la bouche pour parler, mais se fut un grognement qui sortit. La douleur ressurgissait peu à peu. Les effets de la morphine s’estompaient. Il regarda Max et parla tout en serrant les dents par moment. « Max… je n’t’en veux pas… j’ai…je sais pourquoi tu…tu as fait ça…et…et ne t’en fais pas. » Ces quelques mots avaient été durs à prononcer. Il avait la bouche pâteuse et la gorge lui faisait mal. Mais il voulait la rassurer, qu’elle ne s’inquiète pas plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
You Can't Die [Enea et William]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William Mocquet
» GHOST WILLIAM, étalon léopard au domaine du Vallon
» William: c'est la fête du cheveu !!! :)
» William B
» Présentation de William

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE OUT ALL THE REST :: •• La Crosse •• :: • Community Hospital •-
Sauter vers: