AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm not a saint, but I'm not a sinner {Aidan

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle O. Davidson

avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Age : 23
Race : Immortel
Pouvoir : Champs magnétiques
Avatar : Nathalia Vodianova
Date d'inscription : 17/04/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo:
• Avatar by: Guardian Angel France

MessageSujet: I'm not a saint, but I'm not a sinner {Aidan   Dim 19 Avr - 21:38

&
“ Il ne faut jamais sous-estimer le
pouvoir d'une amitié améliorée.


    Il devait être 23heures. Peut-être un peu plus. Ou peut-être un peu plus. Je n'étais sûr de rien. La nuit était tombée depuis longtemps, je le savais bien. J'avais assisté, comme chaque jour, au coucher du soleil. J'avais pris l'habitude de regarder chaque jour la tombée de la nuit, cela m'apaisait. Ce soir j'avais décidé d'aller me promener du côté du fleuve. Enfin, me promener... Pas au sens propres du terme, bien sûr. Marcher n'était pas vraiment mon passe-temps préféré, mais il n'était pas de même lorsque cette activité innocente était liée à mon pouvoir. J'avais donc mis mon idée à exécution. De loin, flamme innocente de la jeune fille imprudente se baladant à la nuit tombée, je donnais l'illusion de marcher d'un pas légèrement rapide, certes, mais humain. En réalité, si quelqu'un m'avait observé par derrière, cette personne aurait distingué que mes pieds ne touchaient pas le sol. Les champs magnétiques étaient un pouvoir très puissant que je maniais à la perfection.

    Dans mon éternité, je n'étais qu'une âme en peine. Pourquoi dire cela ? J'avais toujours l'impression de passer à côté de quelque chose. J'avais beau posséder un contrôle quasi exemplaire sur moi vis-à-vis du sang, j'étais différente. Trop différente. Je ne serais jamais une adolescente comme les autres, même avant cent ans d'imitation derrière moi. J'avais fais marge avec la société. Je n'avais que très peu de contact, j'étais renfermée sur moi-même, au bord du gouffre à chaque instant. Je n'avais pas vraiment envie d'étrangler quelqu'un parce que cette personne me tapait sur les nerfs, pourtant c'était ce qui m'avait tenu toute la journée. Pourquoi éprouvais-je un tel besoin de me servir de mes pouvoirs comme libération ? Ceci ajoutais une barrière, un mur entre les humains et les immortels tel que moi. Je n'étais qu'une enfant perdue sur le dur chemin qu'avais dessiné la vie pour elle. S'il était vrai que je détestais m'abaisser au destin, je n'y pouvais pas grand-chose. Grande amateur de drame, je n'en étais pas stupide pour autant. Serait-il plus facile de fuir autre part et recommencer ? Aidan... Non, je ne pouvais pas. J'étais incapable de m'éloigner de lui. Aidan, celui qui m'avait aidé à sortir de l'Area 51. Celui qui était là pour moi. Mon ami. Avec certains bénéfices de temps en temps, certes, mais un ami. Je ne pouvais pas le quitter. C'était quelque chose que je ne pouvais pas faire. M'éloigner de lui, le quitter, c'était trop dur. Je le sentais au fond de moi, je ne le pouvais pas. Pas encore du moins. Je n'y étais pas encore prête.

    Je me retrouvais donc à quelques mètres du fleuve. Moi, Gabrielle, je m'attendais à être parfaitement tranquille ce soir. Mes pieds vinrent toucher le sol en douceur. Je ne portais qu'une robe légère. La température ne me posait pas vraiment de problème, ce qui me laissait grande liberté dans ce que je portais. Mon choix concernait des vêtements qui me permettais de bouger à ma guise même s'il était vrai que mon seul pouvoir me défendait sans le moindre problème. Je ne portais pas de chaussures. Je n'aimais pas vraiment sentir une quelconque matière entourée mes pieds. Je me sentais prisonnière ainsi, et cela m'importunait. Mes pieds rencontrèrent alors le contact d'un objet. Du tissu d'après moi. La surface du fleuve semblait déserte, aucun bruit ne venait perturber le silence. Je me penchais et récupérais ce qui me semblait être du tisse. Le toucher de mes mains me le confirma. c'est alors que l'odeur me monta à la gorge. Aidan... Le bout de tissu que j'avais ramassé glissa entre mes mains et je m'approchait du bord. « Aidan ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I'm not a saint, but I'm not a sinner {Aidan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caen - Granville et Granville - Saint-Malo
» Duathlon Saint Laurent le 3 octobre
» Val Saint Martin (Eure)
» SAINT-PRIEST-TAURION DS LE 87
» Infos Saint Etienne (2010-2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE OUT ALL THE REST :: •• Hors de La Crosse •• :: • Mississippi •-
Sauter vers: