AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enea P. Bennett; A New Girl.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Enea P. Bennett; A New Girl.   Dim 18 Jan - 0:18

      Enea Phoenix Bennett;
      Humaine; Nouvelle Etudiante; 17 ans.
      Intelligente; Fort Caractère; Curieuse; Peu loquace; Attire les ennuis et les blessures.
      « Never underestimate a girl
      Gets anything she wants
      She's never gonna stop »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enea P. Bennett; A New Girl.   Dim 18 Jan - 0:21

Sujet 1

Cette Journée là;




- Au revoir soeurette !

Lança Evan en direction de sa " petite soeur " comme il dit si bien. Mais pensez vous; Enea n'apprécie pas trop ce genre de surnom qu'elle trouve dévalorisant. Peut-elle le prendre en tant que surnom, adorable ou alors comme surnom qui diminue son statut ? Chaque matin depuis maintenant quelques jours, cette question lui trotte dans la tête. Sur le chemin du lycée, elle cherche une réponse ou même un compromis entre ces deux hypothèses mais rien. Peut-être faut-il simplement lui demander comment le prendre ou alors, à quoi pense-t-il lorsqu'il le lui dit. Mais, tout de même un peu gênée, elle préfère garder cette tourmante pour elle-même. Elle se dit qu'a un moment, il s'en lassera et arrêtera de la surnomer ainsi. Mais pour l'instant depuis sa rentrée à La Crosse, Evan ne fait que se répéter chaque matin. Parfois; " soeurette " se change en " petite soeur "; mais la définition de ces mots ne changent pas. Ce jour là; Enea fut habillée de manière ordinaire.

N'aiment pas les habits trop extravagants et trop originaux, elle préfère rester dans une routine envers ses habits. Elle mettait le plus souvent des jeans, délavés ou foncés; suivant son état d'esprit du jour. Enea est plutôt du genre a prendre au pif ses habits le matin même que de passer sa soirée à réfléchir aux couleurs, aux matières; aux styles qui iront ensemble. Le simplicisme même. Un t-shirt blanc ou alors d'une autre couleur telle que noir. Mais, rare sont ses tops avec des inscriptions ou même des dessins fantaisistes dessus. Les jupes ? Oh mon dieu, n'en parlez même pas. Elle n'en n'a aucune dans son armoire. Elle trouve ça tellement inconfortable qu'elle n'a jamais pensée - même pas une seule fois dans sa vie - à en porter une. Elle trouve que ça fait ridicul depuis son enfance et son point de vue n'a toujours pas changé de ce côté. Parfois, ses pantalons changent de style; du velour.. c'est déjà arrivé une fois, oui. Mais en gros, les jeans sont sa passions. Elle en a toutes sortes; silms ou longs. Mais pas de pattes d'Eph ' . Elle trouve ça vraiment grotesque et puis, elle trouve ça trop large à son gout. Ses jambes sont trop fines pour que ça lui aille, il faut bien le dire. Question manteau, elle apprécie les imperméables. Puis, c'est tellement pratique lorsqu'il pleut; n'est-ce pas ? Elle aime assez porter des manteaux qui descendent jusqu'a ses genoux, surtout l'hiver afin de mieux supporter le froid. Je pourrais vous faire tout un roman, en ne parlant que des goûts vestimentaires de la jeune fille.

Mais passons à cette journée, où, quelque chose d'étrange s'est produit. Vous devez vous demander qu'est-ce que cela doit bien être. Vous êtes intrigués et je suis bien méchante de me taire pour l'instant. Mais attendez encore un peu, nous approchons du but. Enea partit donc au lycée, dans sa voiture, noire. Lorsqu'elle est arrivée à La Crosse, la première chose qu'elle acheta fut une voiture, pour se déplacer chaque matin de l'hotêl a son
" bahut " comme disent les collégiens. Lorsqu'elle arriva, quelques peu en retard ce qui commence assez bien la journée, elle eu ses cours favoris: mathématiques puis anglais et enfin, son option préférée: Français. Cette langue si compliquée à apprendre et à comprendre. Elle la trouve intriguante et fort interessante. Mais les heures passèrent trop vites à son goût.

Ce fut le moment du déjeuné. Le réfectoire était bondé. Mais étant de nature solitaire, elle eu beaucoup de mal à se trouver une place de libre à une table vide. En cherchant, elle sentait le regard des gens se poser sur elle. Elle entendait tous les chuchotements des personnes près d'elle, se répétant que Enea était nouvelle et seule. Lorsqu'elle trouve une place, elle s'assit aussi vite qu'elle eu pu et mangea à une vitesse phénoménale. Non point qu'elle eu une faim de loup, mais elle voulait partir et échapper au plus vite à tous ces élèves qui l'observaient telle une bête de foire. En se précipitant vers la sortie, le regard au sol essayant de se résonner à l'idée qu'elle était proche de la sortie et que ce cauchemard était fini, elle bouscula un jeune homme et le renversant, elle fit tomber son plateau. Ce fut le moment le plus gênant de sa vie. Elle tomba sur le bassin et ne bougea presque plus, tournant la tête de chaque côtés afin de voir si les autres élèves l'avait vu. Malheureusement, ce fut le cas. Elle était pétrifiée, pétrifiée à l'idée d'avoir déjà commencé à être la tête de turc du collège et à avoir la honte dès le commencement de l'année. Elle cherche du regard le jeune homme qu'elle avait malencontreusement bousculé. Elle le vit face à elle, qui lui tendait la main. Elle ne savait pas vraiment quoi faire. La prendre, sous risque de le voire s'hilarer devant elle ou alors se relever toute seule à toute vitesse et partir en courant, laissant les dégas au sol. Mais, étrangement, elle préféra prendre la main du jeune homme. Son regard avait quelque chose d'intriguant.

Lorsqu'elle prit sa main, celle-ci était gelée. Froide comme de la glace. Elle fit comme si de rien n'était, pour ne pas gêner à son tour le jeune homme ou alors, était-ce pour ne pas se faire traîter de folle. Lorsqu'elle se releva, elle fut bien plus proche du garçon. Yeux dans les yeux, quelque chose de fort se passait; comme un courant. Ils restèrent ainsi, sous le regard appuyé des personnes étant dans le refectoires à s'observer mutuellement. Elle se recula ensuite, sous le choc. Elle sentait en lui, une odeur spécial, attirante. Qui n'était pas du spray ou du parfum. C'était trop naturel pour l'être. Quelque chose de renversant. Ses cheveux étaient en bataille et tenaient ainsi sans gel. Cet homme avait quelque chose de, de charmant ! Et Enea était totalement sous le charme. Elle se retourna et partit lentement, comme si elle esperait se faire rattraper par celui-ci comme dans les films en noir et blanc. Elle se retourna juste avant de pousser la porte et de partir. Elle était à peine à 20 mètres de lui. Elle regarda ses yeux. Marrons ! Comment cela pouvait-il être possible. Il y a quelques secondes, ils étaient couleur charbon. Maintenant comme des noisettes. Clairs avec des reflets foncés. En sortant du réfectoire, elle n'arrêta pas de repenser à tous ces faits étranges: ses mains glacées; ses yeux qui changent de couleurs, peut-être étaient-ce des lentilles qui changeaient de couleurs suivant la luminosité. Mais était-ce possible, ce genre de choses ?! Non.. Puis, cette attirance et cet étrange force qui la poussait à être intrigué par lui. Personne ne lui avait fait autant d'effets au cours de sa vie. Ce souvenir resta gravé au fond de sa mémoire, pour longtemps encore. Surtout son visage l'avait boulversé. Une peau pâle, non pas comme la neige qui est pure mais, comment l'expliqué. Cette couleur ne se trouvait pas à tous les coins de rue. Et puis sa bouche, fine et rouge comme le sang et je ne baisse pas mes mots. Un sourire en coin, comme fièr.


* Il faut que j'arrête d'y penser *

Enea se forçait de ne plus penser a ce charmant (?) jeune homme. En repassant la scène en boucle dans son tête, elle se rendit compte qu'elle due passer pour une cruche à ses yeux. Une jeune fille qui à peine entrée ressort à toute vitesse, en regardant ses chaussures. Qui bouscule une personne et qui ne s'excuse même pas. Qui reste assise par terre avant d'enfin attraper sa main. En réflexe de honte, Enea porta ses mains a son visage, terriblement gênée par tout cela. Elle était pourtant en cours et, elle remarquait bien le regard de son professeur quelque peu vexé par la façon de la brunette a ne plus l'observer, interessée comme à son habitude. Mais, elle ne pouvait plus rester assise sans bouger et repenser à tout cela en se disant qu'elle aurait du s'excuser. Quelle impolie pensait-elle à son sujet. Ne supportant plus cette pression à son égard, elle se leva violement, comme si elle avait eu une révélation, pris son sac ainsi que ses affaires de cours et partit en quittant la pière brusquement, d'une rapidité à couper le souffle. Le professeur n'eut pas le temps de la retenir et de l'en empêcher. Il sortit pourtant de la pière où tous les élèves étaient comme étonné du courage de la petite fille fragile.


- Si vous ne revenez pas, la salle de retenue vous attendra ce soir.

Mais Enea continua de marcher dans le couloir de droite, regardant devant elle. Se sentant fière d'elle et remplie de courage. Un courage qu'elle n'avait jamais ressentit. C'était le moment de faire ses preuves. De se sentir elle même. Un sourire vint se glisser sur son visage, remplie de fièrtée. Je sais que je ne cesse de répéter ce mot, mais on pouvait le remarquer tellement facilement. Mais dans son élan de pensées glorieuses, Enea fut comme coupée par son professeur qui continua de parler:


- 1 heure !

Aucune réponse ce dut entendre. Enea continuait sans s'arrêter. Marchant en accélérant ses pas. Pourquoi ? Parce qu'elle avait peur de revenir en arrière, se trouver une excuse et retourner en cours, sous le regard méprisant de tous les élèves, pensant que la jeune fille n'était rien d'autre qu'une lache. M. Dupuis; tel était son nom, continuait d'énumérer le nombre d'heures qu'écoperait la jeune fille si elle ne revenait pas. Mais il se résigna lorsqu'elle tourna à gauche au bout du couloir. Elle se trouvant entre les rangées de casiers numérotés de 122 à 133. Elle s'arrêta près de son casier, afin de se décharger du poid que lui apportait les livres. Elle fit le code de son casier, qu'elle n'avait aucun mal à retenir. Ayant une bonne mémoire, elle s'en servait dès qu'elle le pouvait. Elle rangea ses bouquins de physique/chimie. Elle détestait cette matière de toute façon, mais elle la travaillait autant que si s'était du Français. Enea se plongeait toujours dans ses leçons et ses devoirs, afin de ne plus penser à sa tristesse que d'être dans cette nouvelle ville. Elle ne supportait plus le regard des gens, ce regard tellement méchant et méprisant. Elle était sûr qu'ils pensaient tous qu'elle n'était qu'une fille fragile et très douée au lycée. Mais, le jour où l'un deux commencera à la chercher, soyez sûr qu'elle se défendra comme une yiène.


Elle sentit la sensation qu'une personne était placée juste derrière elle. Elle sentait sa présence. Mais cette inconue ne bougeait pas, comme attendant qu'Enea se retourne d'elle même. Mais en ce moment, la timidité de la jeune fille triomphait. Enea ne bougeait pas, restait immobile, comme une statue de marbre. Mais pourquoi, cette peur. L'inconnu posé délicatement ses mains sur Enea. Glacée, prise par suprise, Enea tressaillit. Peut-être était-ce trop voyant, car la personne enleva ses mains brusquement et partit à toute vitesse. C'est alors que le courage qu'elle avait perdu revint. Elle se retourne, comme pour la retenir, mais ne vit que son dos, s'enfuyant à toutes jambes et très rapidement étrangement. Elle remarqua que sont manteau ou plutôt sa veste était la même que le garçon qu'elle avait rencontrer ou plutôt bousculé dans le réfectoire. Prise de panique, voulant de toutes ses forces le rattraper comme attirée par lui, elle ne réussit qu'a lui crier qu'elle était désolée. Elle ne savait pas quoi faire d'autre. Son angoisse de passer encore comme une petite fille, lache revenait. Elle s'adossa contre la rangée de casier, s'assit par terre, la tête dans les genoux. Ne pensant qu'a lui. Qu'a cette personne qui l'avait tant chamboulée..


Dernière édition par Enea P. Bennett* le Dim 18 Jan - 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enea P. Bennett; A New Girl.   Dim 18 Jan - 0:34

      Aude - AT;
      Soit Choupi'x <3 sur PRD. Ou Dodo pour les intimes. 13 années, mais dans moins de 3 semaines 14. On peut me qualifier de Chiante; drôle; 2 de tension; Fofolle & sympathique. Je vis dans une grande ville, dont je ne citerais pas le nom. Ma vie est banale. Je suis dans ma 3eme année en ce qui concerne les forum. Le code est: The man who can't be moved

Revenir en haut Aller en bas
M. Infinie Salieri

avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 25
Race : Hybride
Pouvoir : Métamorphose en singe.
Avatar : Jessica Stroup
Date d'inscription : 16/01/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: M0on
• Avatar by: M0on

MessageSujet: Re: Enea P. Bennett; A New Girl.   Dim 18 Jan - 1:52

    Welc'0me Very Happy Jolie Fiche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan G. Williams
    LOVE is not a victory march
    but a BR0KEN
    HALLELUJAH

avatar

Féminin Nombre de messages : 560
Age : 26
Race : IMMORTEL.
Pouvoir : FORCE, RAPIDITÉ, RÉSONNANCE.
Avatar : RPATTINSON
Date d'inscription : 17/01/2009

• Remove your costume •
• Relations:
• Pseudo: J0KER
• Avatar by: tagada

MessageSujet: Re: Enea P. Bennett; A New Girl.   Dim 18 Jan - 6:22

Bienvenue ici!
Merci de t'être inscrite sur Leave Out All The Rest (:
Jolie fiche, mais si j'étais toi, j'aérerais un peu en séparant en paragraphes ^^

Je vais voir avec les autres admins pour le rôle, car vous êtes deux Enea à vous être inscrites ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enea P. Bennett; A New Girl.   Dim 18 Jan - 14:53

    Merci Audrey. Au fait, j'adore ton avatar avec la lionne en haut à droite.
    Taylor Momsen <3

    Merci & De rien.
    J'ai fait des paragraphes en fonction des lieux et des différentes actions et j'ai rajouté encore quelques petits paragraphes. Bref, j'ai changé la mise en page. J'espère que ça ira. (:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enea P. Bennett; A New Girl.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enea P. Bennett; A New Girl.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vines Cow Girl aux Gypsy des Prés Secs
» [28/09] [Maëlstrom] test scénar Sauvez la pompom girl, ...
» la fouge girl
» lacrime56 ---) Chaussures de cross country
» Le swing de Mac O'Grady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE OUT ALL THE REST :: •• Préambule •• :: • Registre • :: • La fenêtre est ouverte... •-
Sauter vers: